Derniers commentaires

sous clopixol depuis 19 ans, j'ai ...

11/12/2016 @ 16:15:28
par thomas


Tribunal pour mineurs pour la mère ...

29/07/2015 @ 07:27:44
par mallet


notre fils est décédé le 4 ...

03/03/2013 @ 14:57:57
par Autreau Yvette


Calendrier

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

 
30 Aoû 2013 - 22:46:11

troubles du système nerveux ou psychiatriques sur ordonnances (iatrogènes)

APRIL
Avril est un organisme de bienfaisance qui cherche à faire prendre conscience que de nombreux médicaments et les anesthésiques peuvent chaque jour provoquer des effets indésirables psychiatriques (ADR) ou des effets de sevrage, y compris la dépression, l'anxiété, l'insomnie, l'agitation, l'automutilation, pensées suicidaires et d'actions, ou de la violence envers les autres.


Lorsque les effets secondaires des médicaments sont pires que les maux pour lesquelles ils sont prescrits
Les études de cas sont dispersés dans les revues médicales: une femme de 62 ans souffrant d'une psychose aiguë, un homme de 73 ans souffrant d'une invalidité «grave caractéristiques psychotiques délirants", une femme de 47 souffrent d'insomnie et à peine capable de se tenir debout ou marcher , une femme de 62 ans qui rompt son tendon d'Achille, une femme diabétique de 64 ans avec la vie en danger d'hypoglycémie. 
...Des essais cliniques en général que 10 pour cent des personnes prenant ces médicaments-parmi les plus connus sont la ciprofloxacine (Cipro) et la lévofloxacine (Levaquin)-expérience psychiatrique et le centre-système nerveux problèmes.

Les fluoroquinolones représentent 4% de tous les effets psychiatriques notifiés à l'Afssaps ; cela les situe en huitième position, n'étant précédées que par des neuroleptiques.
Ces substances génèrent de nombreux effets secondaires, dont parfois de lourdes invalidités temporaires ou définitives. Des effets tendineux, allant jusqu'à la rupture de tendon(s) en divers endroits du corps ont été signalés dès 1983

distilbène
témoignages

Mais avec 6,5 millions d'ordonnances pour les ISRS sont publiées en Australie, les coûts en vies humaines et la morbidité sont importantes et elles sont affichées au Département de suicide de la santé, les tentatives de suicide et les statistiques d'admiss

les niveaux accrus de sérotonine produisent, la dépression, le comportement impulsif, le meurtre et le suicide, l'incendie criminel, le crime violent, conduite insouciante, l'inquiétude, l'irritabilité, les douleurs autour du coeur, l'insomnie

beta-bloquants
les bêta-bloquants induisent de la dépression.

Carbatrol, Celontin, Depakene, Depakote ER, Depakote asperge, les comprimés Depakote, Dilantin, Equetro, Felbatol, Gabitril, Keppra, Keppra XR, Klonopin, Lamictal, Lyrica, Mysoline, Neurontin, Peganone, Stavzor, Tegretol, Tegretol XR, Topamax, Tranxene...

professeur Ashton

les soi-disant anxiolytiques ne guérissent rien mais sont plutôt des substances handicapant le cerveau. Lors d’un essai clinique, 70 pour-cent des personnes prenant de l’Halcion “ont développés des pertes de mémoire, de la dépression et de la paranoïa”

Bulletin de renseignements de santé publique de FDA

Nous savons aussi que certains benzodiazépines, notamment Halcion et Xanax, causent de graves effets secondaires, notamment la dépression, des hallucinations, l'amnésie et des comportements violents.

Dépression et idées suicidaires induites par des médicaments
antidépresseurs, anti-épiléptiques, beta-bloquants, benzodiazépines, amphétamines, chimiothérapies, antihistamniques....

LARIAM®-Mefloquine peut provoquer des symptômes psychiatriques, tels que anxiété, paranoïa, dépression, hallucinations et comportement psychotique. Dans certains cas, ces symptômes ont continué longtemps après l'arrêt de la prise de LARIAM®. Des rares cas d'intentions de suicide et de suicides ont été rapportés même si aucune relation avec le médicament n'a été confirmée ".

propécia (contre la chute des cheveux)
Suicide et impuissance

interferon bêta
une dépression sévère avec idées suicidaires ou tentative a pu être observé pendant le traitement de la SEP par interféron

Interféron : effets secondaires graves
suicide, troubles psychiatriques, morts subites, dépression, idées suicidaires...

Belviq La fiche d'information du Belviq à destination des patients devrait effrayer suffisamment pour dire, « Sans façon, toubib », lorsqu'il propose de le prescrire. Les avertissements sur la fiche du remède incluent :
...Troubles cognitifs : La fiche indique, « Peut causer des troubles de l'attention ou de la mémoire. » Elle déconseille ensuite l'usage de machines dangereuses.
Troubles psychiatriques : Cela signifie que vous pourriez être qualifié de dépressif, schizophrène ou maniacodépressif, ou d'un tas d'autres qualificatifs psychiatriques parce que vous prenez du Belviq. Imaginez le monde de souffrance dans lequel vous seriez si vous atterrissiez dans un établissement psychiatrique.
Pensées suicidaires : Ça ne devrait guère surprendre, puisque les idées de suicide ou carrément se suicider - ou zigouiller autrui - sont l'un des effets indésirables des autres spécialités qui mettent le souk dans la sérotonine. [ndt : Le mélange machines dangereuses et Belviq étant déconseillées, il n'y aura ni suicide, ni massacre à la tronçonneuse. Heureusement !]
Usage de remèdes antidiabétiques : Le Belviq n'a pas été étudié chez les gens qui prennent de l'insuline, mais la FDA a homologué ce médicament expressément pour usage chez les diabétiques !


Vaccins: une descente dans la folie [témoignage de la femme d'un ex journaliste de la BBC, victime du vaccin contre la fièvre jaune]
VACCINS : une descente dans la folie

Autisme sur ordonnances
vacins et psychotropes

Autisme et vaccins
initiative cytoyen

Un enfant sur 68 souffre d'autisme aux États-Unis, une proportion en hausse de 30% depuis 2012, selon une estimation des autorités sanitaires.

roaccutane : les avertissements sur les étiquettes actuelles stipule «Accutane peut causer la dépression, la psychose et, plus rarement, des idées suicidaires, tentatives de suicide, le suicide et les comportements agressifs et / ou violents

Autisme et antidépresseurs
Les bébés nés de mères qui ont pris des antidépresseurs au début de leur grossesse sont environ trois fois plus susceptibles de développer l'autisme, des données alarmantes suggère.

Autisme et antidepresseurs
"Une recherche publiée en 2011 dans le journal « Archives of General Psychiatry » a étudié le rôle que pourrait jouer l’utilisation d’antidépresseurs par la mère avant et pendant la grossesse sur les troubles à spectre autistiques (TSA) L’étude, effectuée auprès de 298 enfants avec un TSA de la Californie du Nord, a trouvé que le risque de développer un TSA était doublé (risque relatif = 2.2) lorsque la mère avait pris des antidépresseurs de type inhibiteur sélectif de la recapture de sérotonine (ISRS) pendant l’année précédant la naissance. Le risque était presque quatre fois plus élevé (rr = 3.8) lorsque la prise des ISRS s’était effectuée durant le premier trimestre de la grossesse."

Les antidépresseurs rendent les rats autistes
Des rats exposés aux antidépresseurs juste avant et après leur naissance ont développé des anomalies cérébrales et des comportements craintifs.

L'utilisation des antidépresseurs pendant la grossesse liés à un risque accru d'autisme
Plusieurs études ont mis en cause l'utilisation des antidépresseurs pendant la grossesse avec complications à court terme des nouveau-nés, l'autisme et d'autres anomalies congénitales. Une étude publiée dans les Archives of General Psychology en Juillet 2011 a découvert un lien entre la prise d'antidépresseurs pendant la grossesse et un risque accru d'autisme. L'augmentation de l'autisme ont coïncidé avec l'utilisation accrue d'antidépresseurs

l'exposition aux ISRS pendant la grossesse a été associée à un doublement du risque d'autisme
L'étude la plus importante sur le antidépresseurs ISRS, la grossesse et l'autisme est sorti en 2011.Dans cette étude, Lisa Croen et ses collègues ont montré que l'exposition aux ISRS pendant la grossesse a été associée à un doublement du risque d'autisme. Plus important encore, pour la première exposition de trimestre pour les ISRS, le risque était presque quadruplé. Très important, son étude a porté sur les femmes dépressives qui ne figuraient pas sur les ISRS et dans ce groupe il y avait pas de risque accru d'autisme. C'était l'utilisation des antidépresseurs qui a été liée à l'autisme et non la dépression (17).

Les antidépresseurs responsable de l'autisme ?
Des résidus de psychotropes présents dans l'eau du robinet pourraient être responsables du déclenchement de la maladie.

Des niveaux élevés de sérotonine sont trouvés chez les enfants atteints d'autisme.
Des statistiques récentes montrent qu'il ya eu une énorme augmentation de l'autisme. J'ai eu un patient qui était sous Prozac qui a eu trois enfants. Cette femme a eu trois enfants autistes avant qu'il ne vint à l'esprit qu'il pourrait lui être causé par le médicament. Les médecins sont pour maintenir les femmes enceintes sur ces médicaments.  Beaucoup d'infirmières sont extrêmement mécontents à ce sujet. Combien de bébés sont là là-bas dont l'autisme peut être causé par un médicament?  Personne ne cherche pour eux.

Autisme : les antidépresseurs en cause ?
D’après une étude publiée dans le dernier numéro de la revue PLoS One, des chercheurs américains ont montré que la présence en faible quantité d'antidépresseurs et autres médicaments psychotropes dans l’eau du robinet déclenchait, chez les poissons, l’expression de gènes directement associés à l'autisme. Cette découverte, qui confirme la pollution médicamenteuse de l’eau que nous consommons, pourrait entraîner des mesures sanitaires importantes quant aux contrôle de la qualité de celle ci.

Antibiotique couramment prescrit Impliqué dans l'autisme
Dans une étude publiée cette semaine, l'antibiotique Augmentin TM a été impliquée dans la formation de l'autisme. L'étude publiée dans Medical Hypotheses suggère fortement la possibilité d'empoisonnement d'ammoniaque à la suite de jeunes enfants prenant Augmentin.

Les antibiotiques : mon enfant a été exposé aux antibiotiques au cours de l’accouchement. Au cours des deux premières semaines, il a encore été exposé à ces produits via le lait maternel. Dans la suite, c’est à cinq reprises qu’il a dû recevoir des antibiotiques pour des infections chroniques de l’oreille. Ce qui me rend malade c’est la dose d’Augmentin qu’il a reçue à six mois. Au cours de la visite traditionnelle des 6 mois, une seconde infection de l’oreille fut diagnostiquée. En dépit du fait qu’il était malade, il fut vacciné pour sept maladies différentes. Nous avons quitté le médecin avec une prescription d’Amoxicilline. Six jours plus tard, notre petit a fait une infection des voies respiratoires supérieures et l’infection de l’oreille n’a fait qu’empirer. Comme l’Amoxicilline n’avait pas marché, le pédiatre finit par prescrire de l’Augmentin. Après une seule dose de cet antibiotique, et dans les 24 heures, mon enfant présentait des selles acides et liquides, sa peau se décollait . Je n’avais jamais rien vu de pareil. Mon enfant souffrait atrocement. J’ai dû faire venir un médecin qui prescrivit un autre type d’antibiotique. C’est ainsi qu’il reçut trois types d’antibiotiques en l’espace de huit jours. Depuis cette date, le fonctionnement de son intestin n’a plus jamais été le même. L’Augmentin aurait été impliqué dans l’autisme. Si j’avais pu être au courant, j’aurais cherché « Augmentin et Autisme », ce qui m’aurait permis de prendre une décision complètement différente

Lien permanent vers l'article complet

http://survivantdespsy.sosblog.fr/survivants-psy-b1/troubles-du-systeme-nerveux-ou-psychiatriques-sur-ordonnances-iatrogenes-b1-p79.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)